WebmasterHébergeur web en 2021

L’année dernière, mes différents sites web ont évolué avec notamment un besoin d’espace de stockage grandissant. En effet, que ce soit pour le podcast de mon label Apnea ou pour les produits que nous mettons en vente dans le cadre du Blind Test, mon espace disque de 16 Go a commencé à devenir trop juste pour tout ces projets, si bien que j’ai dû demander en cours d’année à Monarobase (mon hébergeur d’alors) de passer au plan supérieur qui comprenait 32 Go de stockage. 32 Go, c’est pas énorme comparé aux hébergeurs concurrents et surtout, le prix demandé me semblait assez élevé : il fallait que je compte un peu plus de 170€ par année pour bénéficier de leurs services.

Mon projet pour début 2021 était donc de changer d’hébergeur web pour en trouver un autre moins cher, mais avec des caractéristiques similaires à ce que j’étais habitué jusque là. Pari tenu ?

Changer d’hébergeur web : mes pré-requis

Je dois l’avouer : Monarobase me satisfaisait pleinement. J’avais opté pour un hébergement WordPress qui permettait de meilleures performances pour ce CRM. Cette spécificité rendait l’hébergement un peu plus cher, mais étant donné que WordPress est mon CRM de prédilection, je n’ai pas hésité bien longtemps à choisir cette option plus onéreuse. Rapidité d’exécution des sites et de leurs affichages, support technique réactif, je n’avais rien à reprocher à Monarobase… A part le prix.

Mes critères pour changer d’hébergeur web étaient les suivants :
– Un chargement rapide des sites hébergés. Ce critère semble de plus en plus pris en compte par Google pour son classement, c’est donc un détail à ne pas négliger.
– Un bon support client.
– Une haute disponibilité.
– Un trafic illimité.

Et c’est à peu près tout. Je n’ai pas de besoins énormes et je suis loin de recevoir des milliers de visiteurs tous les jours, un hébergement professionnel serait superflu. Je suis donc parti à la chasse aux hébergeurs web, à coups de lectures d’avis ou d’articles de blog.

J’ai testé O2switch

Il y a quelques années, j’avais été client chez eux. Il faut dire que leur offre est très alléchante : espace disque illimité, trafic illimité, base de données illimité… Et tout ça pour 72€ par année !

Je tombe souvent sur eux dans mes recherches, et je n’en lis que du bien. Je me gratte la tête et essaye de me souvenir pourquoi je les avais quitté ? Il y avait certainement une bonne raison, mais vu les commentaires élogieux, je décide de franchir le pas, mes problèmes d’alors étant certainement résolus.

Une fois l’inscription et le paiement effectués, je tombe sur une interface Cpanel tout ce qu’il y a de plus familière, et j’entame le processus de migration (je ne m’étendrai pas sur le sujet, mais selon la taille du site, cela peut être rapidement long et fastidieux).

Mes sites sont désormais hébergés chez O2switch. Je note un peu moins de réactivité sur l’affichage de mes pages, mais cela reste acceptable pour un hébergement mutualisé. Mais quelques heures plus tard, alors que je me félicitais de mes économies réalisées par cette bonne opération, je déchante : les premiers mails provenant de Uptime Robot commencent à tomber, m’indiquant que mon site est down (c’est à dire hors ligne). Ce site permet de surveiller l’état de son site gratuitement et c’est rapidement la catastrophe pour moi : alors qu’avec monarobase, mes sites n’étaient que rarement hors-ligne, avec O2switch, c’est un yoyo incessant entre les down et les up. Et mes souvenirs me reviennent : c’était bien à cause de ce problème que j’avais quitté O2switch.

Le problème ne semble pas résolu chez eux et un script a l’air de ne pas leur plaire dans mes sites. Je dois donc les quitter, à regret. Cette société française est pourtant pleine de promesse, et je leur souhaite vraiment de s’imposer face aux géants du genre. Leur offre prévoyait une possibilité de remboursement, ce qu’ils font sans essayer de me retenir par tous les moyens. Merci à eux, mais je continue mes recherches…

J’ai testé Planet Hoster

Dans mes lectures, je tombe également souvent sur PlanetHoster. Il y a quelques années, j ‘étais aussi hébergés chez eux, et j’avais choisi une offre pro, un VPS qui me coûtait 50€ par mois. Cela fonctionnait bien, mais pour le coup, c’était vraiment trop cher. Et à l’époque, je ne voulais pas revenir sur du mutualisé basique, j’étais donc allé voir ailleurs.

Ici aussi, ils ont une formule illimitée pour 72€. Exactement le même prix que O2switch. Je décide donc de passer le pas, d’autant que les avis que je peux lire sont en général plus qu’excellents.

Me voilà donc à migrer une nouvelle fois tous mes sites chez eux. Mais rapidement, je trouve que les performances ne sont pas à la hauteur de ce que j’attends : les délais de réponse des pages sont franchement très longs, et la différence est flagrante par rapport à Monarobase.

Je décide quand même de pousser le test plus loin, et je fais un message au support technique pour leur faire part de mes réflexions. C’était un dimanche, et je pensais attendre le lendemain pour avoir une réponse. Il leur a pourtant fallu que quelques minutes pour me répondre, me disant qu’ils avaient augmenté certains paramètres et que je devais sentir une différence. Ce qui fut le cas, mais pas encore suffisamment rapide pour moi. Déformation professionnelle, j’imagine.

Au bout de 10 jours à pester contre certaines pages qui mettaient trop de temps à s’afficher, je décide de jeter l’éponge et d’aller voir ailleurs.

Désolé PlanetHoster : votre support client est juste incroyable mais mes exigences de professionnel recherchent quelque chose de plus rapide… Peut être repasser sur une de vos oofres VPS à presque 50€ par mois ? Je m’éloigne alors de mon objectif de départ, à savoir faire des économies sur mon hébergeur web.

Du coup, je finis par me poser la question : peut-on concilier rapidité et prix acceptable pour un hébergeur web en 2021 ?

J’ai testé Rootpal

Petite parenthèse, je ne m’étendrai pas longtemps sur cet obscur hébergeur américain. Au détour d’un deal trouvé sur AppSumo, j’avais la possibilité d’héberger presque 30 sites pour à peine 300€ payable une seule fois. Un hébergement à vie pour 300€.

Hélas, comme beaucoup de deal sur AppSumo (j’aurai l’occasion d’y revenir dans un prochain article), ce fut loin d’être concluant : upload ftp qui frise le ridicule, lenteur extrême dans l’interface, bugs à répétition, je n’ai pas beaucoup cherché à lui donner sa chance. Je me suis fait rembourser et j’ai définitivement oublié Rootpal.

Je suis resté chez Monarobase

Je dois l’avouer, après tous ses essais infructueux, je me suis dit : « A quoi bon changer ? ». A part le prix, tout me convient chez Monarobase.

J’ai donc commencé à faire du tri dans mes fichiers hébergés : j’ai transféré le podcast d’Apnea sur une autre plateforme, j’ai redirigé mes articles digitaux du blind test sur un cloud… Et j’ai gagné de précieux Gigas !

A terme, je compte basculer certains sites statiques sur Webstarts, un équivalent de Wix (là aussi acheté sur AppSumo).

Durant l’année 2021, j’espère repasser sur une offre à 16 Go (au lieu des 32 GO actuels), et ainsi continuer à profiter de leurs services.

Tout ça pour ça, me direz-vous ? 😁 Oui, c’est vrai que revenir à son point de départ peut paraître frustrant. J’aime tester des services, et cette « balade » au pays des hébergeurs web m’a permis de goûter à la concurrence, et surtout de me conforter dans mon choix actuel.

Dernière précision : je ne suis en aucun cas affilié à Monarobase et aucun des liens qui renvoient vers leur site n’est sponsorisé ou me rapporte quoi que ce soit. 😉

Alexandre de Charrin

Je m'appelle Alexandre, j'ai 40 ans et j'habite en Rhône-Alpes (France). A la fois geek et musicien, j'aime écrire sur mes passions. Apple addict, acheteur compulsif de synthés logiciels et hardware et webmarketing lover, je vous livre quelques tests ou avis selon mon humeur du moment. Bienvenue sur mon blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.