MusicienKyrro Le Code

Aujourd’hui, je sors un EP de 4 titres avec Kyrro, un artiste français exilé aux Pays-Bas. Le label Deep Electronics nous accueille pour cette sortie, après que nous ayons Kyrro et moi sortis chacun de notre côté un titre sur la compilation Deep Diversity #6.

Kyrro, une rencontre sur internet

J’ai connu Kyrro quand il m’a envoyé quelques titres à sortir sur mon label Apnea, en 2019. Ses titres reflétaient exactement ce dont je recherche pour le label, un mélange de dub et de techno deep, une musique peu rêveuse mais ancrée dans l’électronique. Son premier EP est donc sorti le 20 décembre 2019.

Rapidement, le contact est bien passé et nous avons discuté de sortir quelque chose en commun.

Un travail à distance

Grâce à internet, nous avons pu mener à bien ce projet. George (le vrai prénom de Kyrro) m’a envoyé un premier titre inachevé. Des enregistrements de samples, les beats, certains choses étaient en place, il fallait compléter le tout. J’ai fait la même chose de mon côté, et nous avons travaillé chacun de notre côté sur les sons de l’autre.

J’ai trouvé ce processus très intéressant : j’ai découvert une autre manière de travailler, qui n’avait rien à voir avec la mienne. Cela m’a permis de m’ouvrir à de nouvelles techniques, même si je ne les utilise pas complètement actuellement.

En parallèle, nous avons décidé de travailler chacun sur un titre qui nous serait propre. L’EP serait donc composé de 4 titres : 2 en commun, un de Kyrro et un de moi (Le Code).

George a travaillé plus vite que moi : la fin d’année étant très chargée, j’ai mis plusieurs semaines à finaliser les titres. Néanmoins, début 2020, nous étions prêts à proposer l’EP à des labels.

De la galère à soumettre l’EP

Avec George, nous avions dressé une liste de 3-4 labels auxquels nous souhaitions leur soumettre notre EP. Je n’avais pas envie de sortir l’EP sur mon propre label mais plutôt continuer de découvrir de nouveaux horizons.

Nous avons essuyé plusieurs refus, sauf pour un qui a été très intéressé, et qui a accepté de sortir l’EP dans un futur proche. Malheureusement pour nous, après quelques échanges, nous n’avons plus jamais eu de nouvelles de leur part, malgré nos nombreuses relances. Nous avons néanmoins attendu plusieurs mois, l’impatience nous gagnant de jours en jours.

Après 3 mois sans nouvelle (ni activité sur les différents sites du label), nous avons décidé de soumettre l’EP à d’autres labels. Là aussi, quelques refus, sauf Deep Electronics qui a tout de suite accepté de nous sortir. Le « patron » du label, Jeroen, est quelqu’un de très engagé dans la petite communauté de la dub techno et de l’ambient. C’est ainsi que Microcosm sort aujourd’hui, sous la bannière de Deep Electronics.

Microcosm est à découvrir en Pay-What-You-Want

Alexandre de Charrin

Je m'appelle Alexandre, j'ai 40 ans et j'habite en Rhône-Alpes (France). A la fois geek et musicien, j'aime écrire sur mes passions. Apple addict, acheteur compulsif de synthés logiciels et hardware et webmarketing lover, je vous livre quelques tests ou avis selon mon humeur du moment. Bienvenue sur mon blog !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.