InformatiqueTest Infomaniak kdrive Swiss Backup

Vous le savez, j’aime bien tester de nouveaux services et tout ce qui se rapporte au cloud m’intéresse beaucoup. Ainsi, quand la société Infomaniak a lancé les invitations pour tester son cloud maison baptisé Kdrive, j’ai sauté sur l’occasion. J’en ai profité pour tester également Swiss Backup pour remplacer Backblaze. Compte-rendu sur ces services 100% suisse qui veulent concurrencer les GAFAM.

Test de Kdrive de Infomaniak

Test de Kdrive d’Infomaniak

Après mes problèmes avec Pcloud, je suis resté chez Google avec mon compte Gsuite et mon espace illimité sur Gdrive. Je fais d’ailleurs les sauvegardes de mes NAS dessus, et pour l’instant, la synchro se fait sans problème. Alors pourquoi aller voir ailleurs ? Déjà par curiosité et découvrir de nouvelles choses. Ensuite, parce que je suis attaché à la protection de mes données, même si je n’ai rien à cacher (comme disent de nombreuses personnes). Néanmoins, ce qui est à moi doit rester à moi et de façon privée.

Et c’est la promesse que fait Infomaniak avec les nombreux services que cette société suisse a lancé cette année. Le drive 100% suisse est arrivé : conçu et hébergé en Suisse avec l’assurance que les données ne partent pas ailleurs, voilà qui pourrait me combler. Je me suis donc inscrit pour obtenir une invitation (le service est désormais ouvert à tous) et une fois reçue, j’ai entrepris de configurer le service.

A l’installation du logiciel sur mon Mac et qui permettra une synchro avec le nuage, première déconvenue : le soft est basé sur Nextcloud. J’avais mis en place cette solution pour le boulot qui s’est révélée être catastrophique dans la gestion des documents. Néanmoins, Infomaniak semble avoir apporté quelques modifications pour en faire un logiciel maison. Et effectivement, après l’avoir utilisé pendant quelques jours, tout semblait fonctionner correctement.

L’app iOS est bien faite également et n’a pas trop de bug. Les débits m’ont semblé peu rapides, mais c’est souvent fluctuant. Un bon point : la possibilité de créer et d’éditer des documents Office directement dans l’app (ce que ne propose pas Pcloud à ma connaissance).

Un bon produit pour qui veut se passer des GAFAM mais qui pour moi ne peut toujours pas remplacer Gdrive : trop de dossiers partagés avec beaucoup de personnes et des documents Gsheets ou Gdocs un peu partout. Bref, je reste chez Google même si l’alternative d’Infomaniak est intéressante.

Test de Swiss Backup de Infomaniak

Test de Swiss Backup

Si vous tenez à vos données, vous faites des sauvegardes régulières. En plus de Time Machine, j’utilisais Backblaze pour sauvegarder l’intégralité de mes ordinateurs. Infomaniak offre le même genre de service, toujours avec la promesse de voir les données hébergées en Suisse.

Et là, c’est la douche froide ! J’ai rarement vu un produit aussi mal foutu et compliqué à installer. Imaginez un peu : une fois inscrit au service (qui revient plus cher que Backblaze soit dit en passant), on télécharge un logiciel qui fera la synchro de l’ordinateur. Depuis le tableau de bord en ligne, il faut générer des clefs à reporter dans le logiciel (attention à ne pas les perdre sous peine de ne plus accéder à ses comptes). Quand vous arrivez enfin à paramétrer l’ensemble, la synchro peut se faire, assez lentement, je dois l’avouer.

Pour ce qui est du paramétrage, impossible de passer par le logiciel. Tout se fait sur le portail en ligne. Ainsi, si vous voulez lancer manuellement le backup, il faut se connecter à son espace Infomaniak, rechercher le bon produit et cliquer sur le bouton. Fastidieux !

J’ai eu envie d’aller plus loin et d’enlever certains dossiers inutiles à la sauvegarde, ce qui me ferait économiser de l’espace. Je bataille avec les différentes options mais sans trouver mon bonheur. Je décide de contacter le support pour qu’il me donne une coup de main, la réponse est cinglante : « Le logiciel appartient à Acronis, nous ne faisons pas de support sur ce service ». Hé oui, car il faut le savoir : le logiciel de synchro n’est pas développé par Infomaniak mais basé sur Acronis, référence dans la sauvegarde en ligne. Ce qui est aberrant, c’est qu’Infomaniak vend un service sur lequel il ne donne pas de support. Cette situation est rédhibitoire, il est hors de question que je continue de confier mes données à une entreprises qui ne connait pas ses services et qui est incapable de répondre à mes demandes.

J’ai donc désinstallé l’ensemble et résilié mon abonnement.

Infomaniak peut-il réellement concurrencer les GAFAM ?

J’ai hésité à écrire un article complet pour répondre à cette question. Pour ma part, actuellement, je ne pense pas qu’Infomaniak ait les reins assez solides pour concurrencer les GAFAM. Ils ont des produits très intéressants et l’indépendance qu’ils proposent est la bienvenue dans ce monde dominé par Google, Apple and co. Mais dans le détail, ces services ne semblent pas finis ou encore en beta.

Pendant le confinement, ils ont fait l’objet d’une vague de phishing assez violente. Etant chez eux pour la partie professionnelle, nous avons reçu de nombreux mails frauduleux se faisant passer pour eux. Ils ont réagi assez vite en bloquant ces mails, ainsi que de nombreux mails valides. Pendant plusieurs jours, ne ne recevions que la moitié de nos emails professionnels, le reste étant bloqué pour leur anti-spam. Ils ont fini par lâcher du lest, car je pense que de nombreux clients ont fait part de leur mécontentement.

De mon côté, il ne se passe pas une semaine sans que je fasse un ticket à leur support, il y a toujours quelque chose qui ne fonctionne pas : la redirection des emails, la synchronisation avec Outlook, etc.

De rage et pour arrêter de perdre du temps précieux, j’ai fini par ouvrir une adresse Gmail pour la gestion de nos leads entrants et éviter de passer par Infomaniak. C’est fou comme cela marche mieux, désormais !

Leur support ne semble pas non plus à la hauteur des espérances escomptées : plusieurs jours pour obtenir une réponse mais surtout, l’impossibilité d’aller dans le détail avec les « techniciens ». En effet, ceux-ci semblent là uniquement pour traiter au plus vite les tickets sans prendre le temps d’aller au bout des choses : c’est bâclé et ils ne répondent qu’à la moitié des questions posées.

Toujours à cause de leur anti-spam, des mails provenant de notre CRM maison ne sont jamais receptionnés. Notre ingénieur logiciel s’est mis en relation avec eux et nous avons échangé de nombreux tickets, pour obtenir la réponse laconique suivante : « Il y a un problème, mais nous ne pouvons pas dire quoi ». Et ça s’est arrêté là.

De façon personnelle ou professionnelle, je ne souhaite plus travailler avec Infomaniak. J’ai basculé la quasi-totalité des sites vers un autre hébergeur bien plus réactif, et je travaille le patron au corps pour choisir un autre provider de mail (Pourquoi pas des comptes Exchange?).

Désolé Infomaniak, sur le papier, vous proposez de chouettes services mais qui malheureusement ne sont pas au niveau de mes attentes. N’est pas GAFAM qui veut !

Alexandre de Charrin

Je m'appelle Alexandre, j'ai 40 ans et j'habite en Rhône-Alpes (France). A la fois geek et musicien, j'aime écrire sur mes passions. Apple addict, acheteur compulsif de synthés logiciels et hardware et webmarketing lover, je vous livre quelques tests ou avis selon mon humeur du moment. Bienvenue sur mon blog !

3 commentaires

  1. Bonjour, merci pour ce retour très intéressant. Vers quel hébergeur êtes-vous allé pour vos sites ? Et pour vos mails ?

    • Bonjour Paul,
      Merci pour votre commentaire.

      Niveau boulot, le site principal et nos emails sont (malheureusement) toujours chez Infomaniak. J’espère pouvoir persuader le boss de passer sur des offres type Microsoft 365 pour profiter des outils collaboratifs.
      Tous les autres sites sont hébergés chez Mon Arobase, via l’offre spéciale WordPress.

      Niveau perso, ma boite email perso est sur Gsuite, j’ai du mal à me défaire de Google.
      Le reste de mes sites et des adresses emails sont également chez Mon Arobase.

      J’ai testé OVH, Easy Hébergement, Planet Hoster ou o2Switch, et Mon Arobase reste pour moi le top : les sites sont rapides et le support utra-réactif.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.