Tomb Raider

Je n’avais pas un souvenir transcendant des précédents films avec Angelina Jolie (je crois même n’avoir vu que le premier). L’idée de moderniser les aventures de Lara Croft est une bonne idée sur le papier mais comme toute adaptation ciné des jeux vidéo, ce film est assez moyen et n’apporte vraiment rien de plus.

Le scénario est plutôt mince, coincé dans de vagues reminiscences d’Indiana Jones sans réelle originalité : pas de surprise, tout est calibré pour avoir de l’action aux bons moments, des complots et des énigmes. L’émotion n’est pas vraiment au rendez-vous, les sentiments père-fille que le réalisateur essaye de faire passer tombent plutôt à plat.

Néanmoins, Alicia Vikander joue le rôle à la perfection, ne ménageant pas ses efforts. Ca se regarde et ça s’oublie aussitôt.

 

 

 

Hostiles

HostilesVoilà un film qui sort du lot ! C’est lent sans ennui et c’est beau sans en faire des tonnes.

Christian Bale choisit toujours aussi bien ses films et Hostiles ne déroge pas à la règle. Nous sommes plongés dans l’Amérique du Far West, du temps où les cow-boys se battaient encore contre les indiens. Une forte relation va naître entre ce soldat et les indiens qu’il haït plus que tout. Sur la route, ils rencontrent une femme qui perd tout à cause de la cruauté indienne et qui saura elle aussi pardonner pour mieux se reconstruire.

Rien n’est superflu, c’est brut. C’est au final un très beau voyage où tous les protagonistes ne sortiront pas indemnes. Nous non plus.