Utilisateur de Google via Gmail depuis de nombreuses années, j’ai migré vers une offre Business pour bénéficier des outils Google avec mon nom de domaine il y a 4 ans. Cette offre propose 30 GO d’espace Gdrive, ce qui est peu pour mes besoins et j’ai augmenté l’espace à 100 GO pour quelques dollars de plus.

Néanmoins, avec l’hégémonie de Google et le début des scandales liés à l’exploitation des données personnelles, je me suis dit qu’aller voir la concurrence en terme de cloud pourrait être une bonne idée. J’ai découvert Pcloud un peu par hasard et je l’ai testé pendant 2 mois.

 

Pcloud est Suisse

L’entreprise derrière Pcloud est Suisse, ce qui m’a convaincu rapidement de migrer chez eux. Après avoir souscrit à l’option 500 GO à 4,99€ par mois, j’ai installé le petit utilitaire Mac qui va permettre une synchronisation parfaite entre les différents devices. L’application iOS est également très bien faite et très stable.

Grâce à une option incluse, j’ai pu migrer mon Gdrive directement sur Pcloud via leurs services, sans avoir besoin de tout réuploader. Cette manipulation n’a pas marché du premier coup, il a fallu que je m’y reprenne plusieurs fois, mais au final, mon Gdrive s’est retrouvé dans son intégralité sur Pcloud.
J’ai alors pu réorganiser mes fichiers en choisissant de mettre certains documents dans le Psync (le cloud classique qui synchronise sur tous les appareils) ou le Pdrive (disque dur virtuel monté en permanence et qui s’utilise comme une clef USB : je vais chercher ou ajouter les fichiers que je veux directement par ce biais. Très pratique et très efficace !).

La fonction d’ajouter n’importe quel dossier de mon disque dur au Pdrive m’a également comblé. D’un clic droit, je choisis de synchroniser les dossiers importants afin d’en faire un backup.

Autre fonctionnalité que j’ai pu utiliser plusieurs fois, la possibilité de créer un dossier et d’y attacher un lien d’upload. Des personnes extérieures peuvent donc uploader des fichiers directement sur mon Pdrive, je suis notifié via les applications et par email. Des artistes souhaitant me faire découvrir leur musique dans le cadre du label Apnea m’ont fait passer des démos par ce biais. Très pratique !

Il y aurait encore à dire, comme la possibilité de crypter des dossiers ou de retrouver des fichiers effacés jusqu’à 30 jours après leur suppression.

Pcloud

 

Tout n’est pas rose

Cependant, j’ai rapidement été confronté à un problème principal : mes compagnons de jeu utilisent tous Gdrive et nous nous échangeons des fichiers de toute sorte par ce biais.

Sur mon projet de Blind Test, tous les documents sont des fichiers Docs, Sheets ou Slides, si bien qu’en-dehors de Google, ils sont inutilisables.

Avec l’association Digital Native Associated, nous hébergeons les fichiers des artistes que nous supportons. Il me fallait faire de la place pour résilier mon abonnement à Gdrive, j’ai donc dû supprimer des fichiers comme l’intégralité de la première compilation. Emmanuel en a eu besoin quelques semaines après pour illustrer un évènement ponctuel sur les pistes et je n’ai pas pu lui envoyer les fichiers à temps.

Enfin, après quelques recherches, je m’aperçois que si Pcloud est Suisse, les serveurs sont basés au Etats-Unis. J’ai mis en place un OwnCloud chez mon employeur mais qui ne satisfait pas complètement les utilisateurs. Aussi, je recherche une solution cloud tierce dont le seul impératif est d’être hébergé en Suisse. En effet, nous avons des données clients et après prise de renseignements auprès de nos avocats, tout document incluant des données client qui transite par Gdrive, Dropbox, etc quitte la Suisse. Le client pourrait porter plainte, ses données étant désormais soumises au Patriot Act américain.

Je pensais avoir trouvé le bon service avec Pcloud pour gérer nos données client, ce n’est malheureusement pas le cas.

Pour conclure, j’ai adoré le service de Pcloud : les logiciels et applications sont stables et bien fait. La synchronisation est parfaite avec des débits très bons, c’est rapide et réactif.
J’ai dû faire appel au support pour quelques questions, j’ai été renseigné rapidement (en anglais).
Mais partageant beaucoup de données avec des utilisateurs Google, je n’ai pas réussi à les faire migrer vers un autre service, ce qui a fini par me compliquer le quotidien. Je suis donc retourné à mon bon vieux Gdrive et j’ai activé l’option de sauvegarde. Au final, je retrouve les même fonctionnalités que Pcloud à un tarif plus élevé (Google facturant 9,99€/mois pour 1TO contre 2TO pour le même prix chez Pcloud).

Je conseille donc Pcloud pour des personnes voulant un cloud bien pensé et qui n’auront pas besoin de partager des données Google (les fichiers d’Office étant pris en charge). Le jour où Pcloud prend en charge les fichiers Google Office comme Dropbox, il se peut que je change à nouveau de crémerie.

EDIT: nous sommes en octobre 2018 et je souhaite nuancer mon enthousiasme sur Pcloud. Pour commencer, il semblerait que la société soit Suisse mais que les serveurs soient dans un pays de l’est européen (et non aux Etats-Unis comme je pensais l’avoir lu).

De plus, j’ai eu une expérience plutôt malheureuse avec Pcloud cet été. Vous le savez, je suis musicien et animateur musical. Je souhaitais trouver une solution pour sauvegarder mes données sonores, notamment toutes mes playlists Traktor. Cela doit représenter 4 à 5000 titres différents et perdre cela sonnerait la fin de mon activité. Je fais évidemment des sauvegardes Time Machine mais un disque dur n’est pas fiable à 100% et une sauvegarde en ligne supplémentaire me parait indispensable. J’ai donc souscrit une offre à vie chez Pcloud et j’ai synchronisé toutes mes playlists. Le logiciel m’a confirmé que c’était OK et je suis parti à la soirée suivante, confiant.

C’est lorsque j’ai ouvert Traktor que je me suis aperçu que tous mes dossiers étaient vides. Tous les fichiers sonores avaient disparu de mon disque dur. Je me suis donc dit que l’ensemble devait être sur Pcloud mais cela n’était pas le cas : c’était vide aussi chez. Le logiciel Pcloud avait purement et simplement effacé tous mes fichiers. Heureusement que j’avais un vieux disque dur externe et j’ai pu animer la soirée comme prévu.

J’ai demandé des explications à Pcloud qui m’a simplement dit que leur service ne servait pas à ça, c’est pourtant écrit partout sur leur site. Etant dans le délai de rétractation, j’ai demandé le remboursement. Ma dernière sauvegarde Time Machine m’a permis de tout retrouver.

Je déconseille vraiment Pcloud qui arrive à faire disparaitre les données que vous hébergez chez eux. Je suis retournée chez Gdrive en activant la sauvegarde et en souscrivant à un abonnement Backblaze. On n’est jamais assez prudent…

Pin It on Pinterest

Share This