Je partage mon bureau avec une collègue dont la principale tâche est de développer de nouveaux partenariats avec des assureurs ou des courtiers. Autant vous dire qu’elle passe les 3/4 de son temps au téléphone et qu’il devient impossible d’écrire la moindre ligne d’un article. Il me fallait trouver une solution pour ne plus l’entendre et retrouver une concentration à toute épreuve. Je me suis tourné vers le casque à réducteur de bruit et plus précisément le Pioneer Rays Plus

Un casque intra-auriculaire

Je ne voulais pas de casque à arceaux qui englobe les deux oreilles et la tête, ce que je ne trouve pas esthétique et pas pratique.

Après un test lu sur Qobuz, je me suis intéressé à ce modèle qui m’a semblé correspondre à mon besoin.

Avec sa prise lightning, je suis assuré de pouvoir l’utiliser sur les prochains iPhone (mon iPhone 6S Plus ayant toujours sa prise casque). Le gros plus étant la prise lightning permettant une recharge simultanée.

Photo : ilounge

 

Reçu dans une boite un peu moins classe que ce que peut faire Apple, je me suis attelé à configurer le casque via l’application dédiée. C’est plutôt bien fait et très accessible, toutes les fonctionnalités étant pilotées depuis l’application. Je peux ainsi choisir si je souhaite annuler ou non les bruits extérieurs, régler une EQ bien spécifique ou régler le bouton intelligent. Ce dernier point est plutôt sympa et permet de choisir ce qu’on veut faire de ce bouton : suppression du bruit, lancer Apple Music, passer un appel, etc.

Quand vous écoutez de la musique et que vous retirez les écouteurs, la lecture se met automatiquement sur pause. Cela doit fonctionner à merveille avec iTunes mais avec Qobuz, ce n’est pas toujours fiable.

 

Qualité sonore

Auparavant, j’utilisais les écouteurs d’Apple. Je vois une très nette différence avec les écouteurs Pioneer, tout est bien mieux défini. Et quand en plus vous couplez des titres en qualité lossless, le résultat est à la hauteur de l’attente : les basses sont bien présentes sans pour autant écraser le tout, les aigus sont bien dosés et les médiums donnent une bonne assise aux morceaux. Rien à dire, la qualité est là !

La fonction que j’attendais le plus était l’annulation intelligente du bruit. Là aussi, le casque se révèle être très performant dans ce domaine. Quand ma collègue parle, je n’entends parfois plus qu’un mince filet de voix ou de simples sons sans aucune intelligibilité, ce qui me permet de me concentrer à nouveau sur mon travail sans être dérangé. Quand les voix se font plus fortes, celles-ci sont plus aiguës que la normale, le casque coupant volontairement les basses.

 

 

Pour conclure, je n’ai pas critique négative à faire sur ce casque, à part peut être le câble un peu trop rigide et qui s’accroche trop facilement aux objets alentours. Pour le reste, c’est du tout bon avec une très bonne qualité sonore.

Pin It on Pinterest

Share This